Articles

3 stratégies afin d’établir des résolutions en nutrition qui durent

Perdre du poids et de loin la résolution la plus populaire du Nouvel An. Malheureusement, plus de la moitié des individus abandonne l’objectif qu’ils s’étaient fixé après 6 mois. En faites-vous partie?

Si tel est le cas, je suis certaine que le problème ne découle pas d’un manque de volonté. Malgré ce que la culture de diète tente de nous faire croire, le surpoids n’est pas nécessairement associé à de la faiblesse, un manque de volonté, un manque de dignité ou à une moindre valeur morale. Peut-être vous êtes-vous fixé un objectif vague ou irréaliste? De plus, ne pas obtenir les résultats escomptés peut-être décourageant. C’est alors que vous risquez de reprendre vos anciennes habitudes et par conséquent du poids.

Les bonnes résolutions du Nouvel An sont-elles sans espoir? Pas du tout! Il faut tout simplement repenser la manière dont vous vous fixez des objectifs. Voici 3 stratégies afin d’établir des résolutions qui durent :

1. Reformuler les objectifs 

Au lieu de vous engager à perdre 10 kg, pourquoi ne pas viser à manger plus de fruits et légumes au quotidien, prioriser les grains entiers, diminuer votre consommation de jus ou boisson gazeuse, intégrer des protéines végétales à votre alimentation, etc. Une fois que vous avez choisi les facettes de votre nutrition que vous souhaitez améliorer, établissez des objectifs inspirants, mesurables et réalistes.

Par exemple, au lieu de vous dire qu’il faudrait que vous consommiez plus de calcium pour optimiser la santé de vos os, visez plutôt à boire deux verres de lait ou de boisson à base de plante par jour. Vous serrez ainsi capable de mesurer si vous atteignez ou non vos objectifs.

2. Additionner au lieu de soustraire 

On ne se le cachera pas, la privation n’est pas soutenable à long terme. Comme discuté dans mon dernier article, vous serez en mesure de vous contraindre à ne pas manger certains aliments pendant quelques mois, mais plus le temps passe et plus l’envie s’intensifiera. C’est alors que vous tomberez dans les rages alimentaires avec en prime un sentiment de honte et culpabilité.

Encore une fois, ces comportements ne sont pas issus d’un manque de volonté, mais plutôt de l’instinct naturel qu’a le corps de se protéger. Au lieu d’opter pour des aliments à faible teneur en sucre et en gras ou sans gluten, pensez plutôt à ce que vous pouvez ajouter à votre alimentation. Pourquoi ne pas ajouter une collation riche en fibres et protéines en après-midi afin de ne pas arriver affamé au souper?

3. Bâtir une relation saine avec la nourriture 

Découvrez l’alimentation intuitive avec votre diététiste-nutritionniste. Cela vous amènera à faire la paix avec la nourriture. Vous pourrez ainsi trouver un équilibre qui vous permettra de manger de tout. Fini l’abolition des glucides! Votre nutritionniste vous aidera également à reconnaître vos sentiments de faim et de rassasiement. Vous pourrez ainsi offrir à votre corps les nutriments dont il a besoin sans emmagasiner d’excédent. N’hésitez pas à céduler un appel exploratoire afin que nous en discutions davantage gratuitement!

Il est temps d’arrêter de focaliser sur les chiffres sur la balance et de faire confiance à notre corps. En vous concentrant sur comment vous vous sentez, vous remarquerez rapidement une hausse de votre niveau d’énergie, un ventre moins gonflé après les repas, des vêtements qui vous font mieux, un plus grand plaisir en mangeant, quel bonheur!

Bonne année 2023!

Adina Elena Vladulescu Dt.P. – Earthy Dietitian

Leave a Reply

%d bloggers like this: